FICHE-ACTIVITES QUAND PASSE LE TRAIN

1 Mar

Fiche pour préparer l’analyse en classe de QUAND PASSE LE TRAIN, proposée par Aude Boissel, Collège Jean Moulin, Neuilly-Plaisance.

FICHE-ACTIVITE pour le film Hors-Jeu

1 Mar

Fiches d’activités pour préparer l’analyse en classe de HORS JEU, proposée par Aude Boissel, Collège Jean Moulin, Neuilly-Plaisance :

Fiche 1

Fiche 2

FICHE-ACTIVITES : LES TEMPS MODERNES

1 Mar

Fiche pour préparer l’analyse en classe du film Les Temps Modernes, proposée par Aude Boissel, Collège Jean Moulin, Neuilly-Plaisance.

FICHE-ACTIVITES COULEUR DE PEAU : MIEL

21 Jan

Couleur 4

Fiche pour préparer l’analyse en classe de Couleur de Peau : Miel dans le cadre de l’Histoire des Arts, proposée par Aude Boissel, Collège Jean Moulin, Neuilly-Plaisance.

Carnet de bord Les temps modernes – proposé par Bastien Robert Professeur de français / Collège Fabien Montreuil

14 Avr

Le carnet de bord pour travailler autour du film Les temps modernes

par Bastien Robert Professeur de français / Collège Fabien Montreuil

141825

LES TEMPS MODERNES avant après (2)

Carnet de bord Hors jeu – proposé par Bastien Robert Professeur de français / Collège Fabien Montreuil

14 Avr

Voilà le carnet de bord pour hors jeu, la feuille de route pour travailler sur le film.

Bastien Robert Professeur de français / Collège Fabien Montreuil

 

18688837

HORS JEU

Projection du film Spartacus en Cassandra en festival / Résonances Bobigny

15 Déc

5  classes de Collège au cinéma ont assisté à la projection de Spartacus et Cassandra de Iaonis  Nuguet

du 19 au 25  novembre 2015

070792

 

Le film : SPARTACUS & CASSANDRA D’IOANIS NUGUET
France, 2014, 1h21
Festival de Cannes 2014, sélection ACID
Deux enfants rom sont recueillis par une jeune trapéziste dans un chapiteau à la périphérie de Paris. Un havre de paix fragile pour ce frère et sa sœur de 13 et 10 ans, déchirés entre le nouveau destin qui s’offre à eux, et leurs parents vivant dans la rue.
« Ce documentaire lumineux se confronte à la question du droit au bonheur. Il interroge directement la place accordée à la parole d’un enfant en détresse. Ioanis s’offre des travellings solaires en forme de communion avec une nature libératrice. Il utilise la voix-off comme une échappée onirique. Cette œuvre, traversée de fulgurances formelles, s’avère d’abord un beau film sur l’enfance et la complexité de l’émancipation, porté par Spartacus et Cassandra, gamins qui, en plus d’être attachants, figurent de splendides personnages de cinéma. » 
Michaël Mélinard, L’Humanité, 19 mai 2014

Voici un entretien avec le réalisateur